/

/

/

/

/

/

J'AI MA PETITE IDÉE

GERRIT RIETVELD ACADEMIE,

AMSTERDAM, 2016

 

J'ai ma petite idée est le titre de mon mémoire de Bachelor. L'objet livre n'a été édité qu'en anglais, mais le texte en français est disponible en version pdf.

​​​

Design graphique du livre : Estelle Vanmalle

Dessin de couverture : Elliott Déchamboux Florey

Mes remerciements vont à Bert Taken, qui m'a accompagné durant l'écriture de ce projet.

« Dans son mémoire, Jeanne Magnenat traite d'une expérience que tout le monde connaît : voilà devant moi une œuvre d'art qui me touche profondément, mais je n'arrive pas à trouver les mots pour comprendre pourquoi je suis à ce point-là ému. Peut-être n'ai-je même pas envie d'en parler, car je sais qu'il serait impossible d'exprimer mes sentiments.

Une œuvre peut nous parler au-delà des mots. Cela ne vaut pas seulement pour le spectateur, mais également pour le créateur.

 

Cependant, nous ne pouvons nous empêcher de nous mettre à parler de ce qui nous touche dans une œuvre d'art. Nous voulons trouver les mots, nous voulons – du moins en partie – combler l'espace qui sépare nos émotions de nos pensées. C'est une ironie dans le sens profondément romantique du terme : essayer de trouver les mots tout en sachant que notre quête est vouée à l'échec, mais continuer à essayer quoi qu'il en soit.

 

En cela, le texte de Jeanne est une aventure romantique. Elle emporte le lecteur pour un voyage entre intuition et langage, entre mots et émotions, entre voir et dire. Elle nous confronte à d'innombrables questions, et nous apprend à être satisfait avec très peu de réponses. Mais c'est exactement ce qui rend son texte si stimulant.

Après l'avoir lu, nous ne pouvons qu'être convaincus qu'il y a là matière à penser. »

 

Bert Taken